Skip to main content

Lier la conservation des grands singes et la réduction de la pauvreté en RDC

Event/workshop report
G03826
Langue:
Télécharger
PDF  G03826.pdf (1.25 MB)

Les grands singes sont des espèces emblématiques qui attirent l’attention de la communauté internationale, et qui sont une priorité pour plusieurs efforts internationaux de conservation. En même temps, l’habitat de grands singes sont pour la plupart dans les pays les plus pauvres du monde.

De nombreuses organisations de conservation des grands singes se sont penchées sur les questions de pauvreté surtout depuis la Déclaration des Nations Unies à Kinshasa de 2005 sur les grands~singes, qui a renforcé le lien entre la réduction de la pauvreté et la conservation des grands singes. Mais les résultats ont été variables, les expériences et les enseignements tirés de la mise en œuvre des différents projets de conservation sont rarement partagés entre organisations.

Pour améliorer la façon dont les parties prenantes traitent du lien entre la conservation de grands singes et la lutte contre la pauvreté, il nous faut non seulement une meilleure compréhension des enjeux, mais aussi développer une synergie entre tous les acteurs concernés (organisations de conservation et de développement, des instituts de recherche, le s ecteur privé, société civile et le gouvernement).

C’est dans ce cadre que l’Institut International pour l’Environnement et le Développement, sous financement d’UK AID et de la fondation ARCUS, en partenariat avec le Comité de Droit de l’Homme et Développement (CODHOD) ont pensé organiser cet atelier de partage et d’échanges entre parties prenantes sur les défis, opportunités de lier la conservation de la nature au développement en RDC.

This publication is an output of the Poverty and Conservation Learning Group (PCLG) - Event Report, 2014.

Published:
Product code:
G03825