Skip to main content

Une gouvernance de la haute mer pour le bien de tous : comprendre le rôle des outils de gestion par zone

IIED Briefing, 6 pages
17641FIIED
Langue:
Télécharger
PDF  17641FIIED.pdf (165.94 KB)

Les parties à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS ou CNUDM) négocient actuellement un instrument juridiquement contraignant en vue de la conservation de la biodiversité des eaux situées au-delà de la juridiction nationale. L’instrument permettra de promouvoir à la fois la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité, et devrait faire appel aux outils de gestion par zone (OGZ), dont les aires marines protégées (AMP). Les avantages tirés des OGZ sont particulièrement significatifs pour les pays en développement les plus vulnérables. La sélection de zones de gestion en vue de protéger les services écosystémiques et d’assurer la représentativité et la connectivité écologiques garantira que ces zones non seulement contribuent aux moyens de subsistance à différentes échelles, mais protègent également la biodiversité. Cette note d’information expose l’argument en faveur d’une « approche écosystémique » de la conception des OGZ, soutient que les orientations, les critères et les normes élaborés dans le cadre des conventions internationales sur la biodiversité devraient être clairement incorporés dans le nouvel instrument, et demande à ce que la conception des OGZ reconnaisse les besoins spécifiques des États côtiers en développement et y pourvoie rapidement.

Published:
ISBN:
9781784317164
Product code:
17641IIED