iied
iied

Publications

Browse themes
About publications

Information for 17700FIIED

Maximisation des avantages écosystémiques grâce aux EIE dans les zones situées au-delà de la juridiction nationale

Daniela Diz

IIED Briefing, 4 pages

Les nombreux pays côtiers en développement en général, en particulier les pays les moins avancés, peuvent considérablement tirer parti du nouvel instrument de gouvernance de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité marine dans les zones au-delà des limites de la juridiction nationale.1 Cette note d’information montre comment des exigences strictes quant aux études d’impact sur l’environnement (EIE) pourraient être inscrites dans l’instrument afin de protéger les intérêts des États côtiers vulnérables. Selon nous, tous les projets ou activités relevant de la juridiction ou sous le contrôle des parties à l’instrument devraient obligatoirement faire l’objet d’EIE complètes. Ces EIE devraient prendre en compte une gamme exhaustive d’études environnementales, socioéconomiques et culturelles. Cette note montre également comment les négociateurs peuvent s’appuyer sur les aspects les plus efficaces de la gouvernance marine existante afin de façonner un instrument véritablement complet, capable de combler les lacunes de gouvernance de la plupart des océans de la planète.

Publication information

Download and Sharing

Free PDF 157k

Share with your network:

Project information

Marine and coastal resources support the livelihoods of millions of poor people across the world. They also provide a range of critical ecosystem services to the rest of the economy. The connection between high seas and coastal waters where small-scale fishers are active is relatively unexplored but already, the need for an ocean governance system, which will protect both areas, is evident.

More at www.iied.org:
Moving towards an inclusive blue economy

We use cookies to help improve this website. Clicking any link on this site will be taken as your consent to this.