iied
iied

Publications

Browse themes
About publications

Information for G03971

Les conditions foncières de la viabilité de la riziculture irriguée

L’analyse des aménagements hydro-agricoles en Afrique de l’Ouest permet de tirer des leçons concernant l’affectation foncière, qui peuvent servir pour orienter les aménagements en cours, ou ceux qui sont prévus dans les années à venir. Sans affectation foncière adéquate, les objectifs principaux des barrages – la lutte contre la pauvreté et l’amélioration de la production nationale de céréales – pourront difficilement être atteints. Selon les études faites par la Global Water Initiative (GWI) sur trois barrages en Afrique de l’Ouest, les surfaces irriguées attribuées tournent souvent autour de 1 hectare (ha) par famille. Cette surface – à elle seule – ne permet pas à une famille de taille moyenne de subvenir à ses besoins, et encore moins d’investir pour améliorer ses performances techniques et économiques. Avec l’interdiction de la vente ou de la location de terre sur les périmètres, l’affectation des terres est cruciale, car elle détermine le système foncier à long terme.

Offsite Links

Link to other web page:

Publication information

Download and Sharing

Free PDF 324k

Share with your network:

Project information

Agriculture in large-scale rice irrigation schemes needs to be made to work for both the state, in terms of economic returns and national food security, and for the smallholders whose livelihoods depend on it. When it comes to the development of new dams and large-scale irrigation, more information is needed about their economic viability and how the water, land, and economic benefits can be shared equitably to support local development.

More at www.iied.org:
Global Water Initiative — West Africa